Pistoletto et sa vision de la Vénus.

Pistoletto a lui aussi utilisé l’image, le symbole de Vénus dans l’une de ses œuvres. Il a, dans son installation appelée Venere degli stracci (Vénus des chiffons), réutilisé une statue de Vénus. Cette sculpture est à l’image des statues antiques.

Quelques recherches ont donc été nécessaires pour comprendre l’usage de cette figure antique dans l’œuvre de l’artiste.

Le Musée d’art moderne de Nice, nous explique le but de l’exposition qu’ils ont organisé en 2007 sur l’artiste, mais les informations sur l’œuvre dont nous parlons ici est très pauvre. Elle a juste été sur l’affiche de cette rétrospective.

Le Museo Madre, nous apporte, également des informations sur cette sculpture comme par exemple de quelle Vénus s’est inspiré Pistoletto et cela- n’est pas négligeable pour comprendre la démarche de l’artiste. Dans ce texte, on nous importe toute sorte d’information concernant la symbolique de la déesse dans cette installation.

Nous avons consulté le site internet de la Tate Gallery à Londres. Il est très complet. Il dispose d’un cartel, ainsi que toute une page informative concernant la Vénus, les différentes utilisations de celle-ci par l’artiste et également sur l’œuvre elle-même.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :