La généalogie d’Aphrodite.

Pour continuer dans notre aventure avec Aphrodite, voici un livre de littérature mis en ligne par le portail de revues Persée, écrit par François Rastier, un sémanticien français (docteur en linguistique et directeur de recherche au CNRS), et publié en 1992. Il y retrace la généalogie de la déesse ainsi que le réalisme et les représentations artistiques d’Aphrodite. Il est composé de cinq parties dont « La représentation artistique et son modèle » – « Le problème de la création » – « Parallèle et précellence des arts » – « La belle nature » et « La troisième beauté ou l’Aphrodite sémiotique« . Bonne lecture.

 

Aphrodite, prise sur le site Lamythologie

Aphrodite dans tout ses états – Iconographie

Le premier site dont nous allons parler aujourd’hui est Cosmovisions.

Il retrace l’histoire du mythe d’Aphrodite (=Vénus), mais avec un petit atout en plus : des photos. En effet, les écrits sur le mythe sont imagés par des exemples de différentes périodes, mêlant ainsi les bas-reliefs antiques, les peintures murales, les sculptures et les peintures. On a l’occasion de voir plusieurs représentations d’Aphrodite, en même temps que l’on lit et découvre son histoire.

Pour information, ce site est une encyclopédie gratuite mise en ligne par Serge Jodra, un journaliste scientifique français en 2004.

 

Voici un autre site qui nous a beaucoup plu du point de vue iconographique, la mythologie.

Il se propose de nous faire rencontrer des lieux et des personnages illustres ou moins connus, au gré des vagabondages littéraires, historiques ou artistiques de ses auteurs…  Ce site adressé plutôt à un jeune publique, nous propose non seulement une petite présentation d’Aphrodite (ses symboles et caractéristiques) dont l’auteur est Danica Urbani (elle est fondatrice de DADOCLEM Jeunesse Édition, et docteur en littérature comparée et ancien maître de conférences à Paris III) et aussi une galerie photos impressionnante, triée en trois catégories : Vases, Sculptures, Peintures, nous avons donc l’occasion de voir une quarantaine (voir plus) d’images ayant pour même thème, la déesse. De plus, chaque photo nous indique le lieu de conservation, la période et nous donne une petite description (parfois en anglais) de la scène ou de l’objet présenté.

 

Vénus

Mythe de Vénus, déesse de l’amour.

Il était important pour nous de vous renseigner sur le mythe de Vénus car c’est la muse de nos trois artistes contemporains, Warhol, Arman et Pistoletto. Voici donc, une sélection de différents sites internet, qui vont pouvoir vous éclairer sur cette mystérieuse déesse :

> Tout d’abord, selon nous, les articles « plus scientifiques », dont un provenant du Cahiers de Gestalt-thérapie  (2011/2 n° 28), hébergé par le portail de revues Cairn. C’est le résumé d’un article (les premières lignes) sur le mythe de Vénus et il a été écrit par Joseph Caccamo, thérapeute familial et de couple mais aussi professeur agrégé de grammaire. Son article est composé de trois parties : une sur la naissance d’Aphrodite, une autre sur l’Aphrodite terrestre et enfin une, sur l’Aphrodite céleste… Cependant, il faut payer pour pouvoir avoir la chance de lire l’article.

Une autre site nous a attirés et c’est Universalis. On y a trouvés deux articles : un sur le mythe d’Aphrodite, écrit par Laurence Kahn (psychanalyste), qui s’étend sur deux pages. De nombreuses sources sont citées mais cependant le site est payant, mais on peut par contre, s’inscrire pour l’offre découverte d’une semaine gratuite. Et l’autre, a été écrit par Georges Brunel (agrégé de lettres, conservateur des objets d’art des églises de la Ville de Paris), portant sur l’iconographie de Vénus (l’article est toujours payant mais on peut bénéficier de l’offre comme pour l’autre).

> Maintenant, passons aux articles « moins scientifiques » avec le site mediterranees, qui nous offre un très long article rédigé par Louis Séchan, composés de trois parties et plusieurs sous parties, accompagnées d’illustrations. Il est intéressant et complet mais il a une approche très historique (évènements avec Césars etc).

Et enfin, le dernier article, porte sur l’histoire de Vénus et il se trouve sur le site de l’Académie de Versailles. Il est très synthétique (ce qui est compréhensible car il est destiné aux destiné aux lycéens) mais il permet d’avoir un aperçut rapide sur le mythe de la déesse et d’acquérir quelques bases de connaissance.

 

La naissance de Vénus

Arman – Sa représentation de la Vénus

Arman a une démarche très particulière dans la création d’une œuvre (cf page ARMAN). Lorsqu’il a voulu représenter Vénus, il en a fait une muse, inspiratrice des arts. Il a alors associé la Vénus de Milo à différents instruments de musique, des cadres, …(etc) qu’il a sectionné.

 

 

Pour comprendre, la vision de l’artiste, ses recherches, nous avons donc consulté plusieurs sites.

Le premier site que l’on a consulté s’appelle insecula. C’est une banque d’image  utile car elle nous permet d’avoir une première approche. Le cartel est certes un peu simpliste mais le point positif est que l’on peut voir la Vénus dans son lieu d’exposition (dans les rues de Paris) ainsi que plusieurs images grâce auxquelles on peut apercevoir les détails de la sculpture. Niveau contenu, le site est clairement décevant.

Dailymotion nous propose une vidéo sur la Vénus des arts. Elle montre de façon précise la sculpture. Une voix off nous renseigne sur l’aspect technique mais aussi dans l’approche de l’artiste. Elle est produite par un autre site internet appelé cityson.

Cityson est un site rassemblant plusieurs audio-guides de sculptures ou installations situées dans les rues de Paris. Il propose des parcours dans la ville pour les découvrir.

Sur le site officiel de l’artiste, appelé Arman-Studio, un article est présent sur cette œuvre. A notre grande surprise il est vraiment très succin. Les seuls renseignements que l’on trouve sont une image de la sculpture et son titre en français et en anglais.